Quid

Né de l’initiative des étudiant·e·s du programme de doctorat en sémiologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), le Cygne noir a pour mission de fournir aux recherches développant une pratique sémiotique un espace de publication exploratoire et scientifique. Du foyer rayonnant montréalais, la revue cherche à rallier la communauté sémiotique internationale afin d’offrir à son lectorat des articles provenant d’horizons multiples. Le Cygne noir a été fondé dans un esprit d’ouverture, tant par rapport aux objets traités qu’à la forme que peuvent prendre les différentes contributions. Chercheuses et chercheurs, jeunes ou établi·e·s et plus ou moins discipliné·e·s sont ainsi convié·e·s à contribuer.

D’après la théorie de Nassim Taleb, le « Cygne Noir » réside en un biais cognitif. La seule observation de cygnes blancs mènerait à la déduction hâtive et erronée que tous les cygnes sont blancs. Ce fut effectivement une croyance longtemps partagée par les Européens jusqu’au 17e siècle, avant qu’ils ne découvrent l’existence de cygnes noirs en Océanie. Ainsi, par extension, chaque signe remettant en question les conventions et les lieux communs est appelé « Cygne Noir ». Bercée par cette idée, la revue engage l’esprit de la découverte et de la déconstruction, et cherche à mettre en lumière l’imprévisibilité et la sérendipité à l’œuvre dans les processus sémiotiques fondant l’épistémè. En ce sens, la principale mission du Cygne noir est de créer un espace d’échange fécond propice à la confrontation des diverses pensées portant sur le signe en général. Un lieu également offert aux théories et pratiques coupées de leur voix. En somme, une revue ouverte sur l’originalité intellectuelle et qui ne se laisse pas intimider par les approches non canoniques.

Le comité fondateur de la revue a programmé l’élaboration d’un numéro par année. Chaque production est orientée en fonction d’un thème évocateur. Entièrement accessible en ligne et gratuitement via sa plateforme web flexible et offrant de multiples possibilités médiales, le Cygne noir profite d’une structure de diffusion garantissant l’accessibilité à son contenu, ouvert à toutes et tous. 

Tripartite, Cygne noir, revue d’exploration sémiotique cherche à circonscrire trois champs de possibilités. En premier lieu, la section « Jeux de concepts » comporte les écrits développant une pensée théorique réflexive. Le deuxième volet, « Jeux de langages » explore l’usage du langage sous toutes ses formes; on y voit une mise à l’épreuve de sa plasticité même, sondant ses possibilités ultimes ainsi que ses absurdités. Enfin, « Jeux d’images » capture et exploite les images fixes et mobiles dans une perspective sémiotique, de la photographie à la vidéo, et au-delà. 

Droits d'auteur⋅e et de reproduction

L’auteur·e conserve la propriété intellectuelle et ses droits d’auteur·e sur le contenu original de son article. L’auteur·e garde également les droits d’utilisation de son article pour ses travaux. En contrepartie de la publication dans la revue Cygne noir, l’auteur·e cède une licence exclusive de première publication et donne également droit à la revue de reproduire et de diffuser l’article, regroupé avec d’autres articles ou individuellement, sur tous médias connus ou à venir en sa propriété.

L’auteur·e est seul·e responsable de l’originalité de l’article : aucune partie significative de l’article ne doit avoir été publiée sous forme d’article ou de chapitre auparavant. Lors de la citation ou de la reproduction d’extraits d’un article du Cygne noir, il est nécessaire de préciser la référence bibliographique de première publication présente au bas de la page liminaire de l’article en question. Les reproductions intégrales sont autorisées moyennant une permission explicite du Cygne noir

Le Cygne noir souscrit à la licence sur la propriété intellectuelle Creative Commons CC BY-NC-DN 2.5 Canada reconnue par le droit canadien : attribution de la propriété intellectuelle à l’auteur·e de l’article ainsi qu’au Cygne noir, revue d’exploration sémiotique (diffuseur original) — aucune utilisation commerciale autorisée — aucune modification ou dérivation permise sans l’autorisation préalable de la direction du Cygne noir.

Le Cygne noir souscrit à la licence sur la propriété intellectuelle Creative Commons CC BY-NC-DN 2.5 Canada reconnue par le droit canadien : attribution de la propriété intellectuelle à l'auteur de l'article ainsi qu'au Cygne noir, revue d'exploration sémiotique (diffuseur original) — aucune utilisation commerciale autorisée — aucune modification ou dérivation permise sans l'autorisation préalable de la direction du Cygne noirLa reproduction des logos ou de tout trait de l'identité visuelle du Cygne noir est également encadrée par cette réglementation et doit être préalablement autorisée par la direction de la revue.

 

Licence Creative Commons
Le contenu publié par le Cygne noir, revue d'exploration sémiotique et diffusé via le domaine http://www.revuecygnenoir.org est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada

Protocole de rédaction

Le protocole de rédaction peut être téléchargé au format PDF en cliquant sur le lien suivant : CN_PROTOCOLE2017