Emmanuelle CACCAMO

Emmanuelle Caccamo prépare une thèse de doctorat en sémiologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses recherches portent principalement sur les images écraniques, le souvenir et la mémoire artificielle et privilégient les approches de la sémiotique visuelle et de l’intermédialité. Elle est membre étudiant du Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques (CRIalt). Elle est cofondatrice et directrice générale de la revue d’exploration sémiotique Cygne noir et coordinatrice générale du Laboratoire de résistance sémiotique

Thèse en préparation : « Imaginer la mémoire totale avec la science-fiction audiovisuelle occidentale (1990‑2012). Étude sémiotique et intermédiale des représentations hypermodernes de la mémoire personnelle »

Article·s publié·s dans le Cygne noir

Recensions