Présentation

Le Cygne noir est une revue évaluée par les pairs ayant pour mission de fournir aux recherches développant une pratique sémiotique un espace de publication exploratoire et scientifique. Fondée à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 2012, elle cherche à rallier la communauté sémiotique internationale afin d’offrir à son lectorat des articles provenant d’horizons multiples. Le Cygne noir a été fondé dans un esprit d’ouverture, tant par rapport aux objets traités qu’aux disciplines et aux cadres théoriques mobilisés. Les chercheuses et chercheurs, jeunes et étali·e·s, sont ainsi convié·e·s à contribuer.

Dernier numéro paru

no 7 | 2019 : Algorithmes

Argument 

Assistants virtuels, objets connectés, intelligence artificielle, données massives, apprentissage machine ou apprentissage profond ; nul jour sans que les journaux ne rapportent une nouvelle spectaculaire sur les technologies algorithmiques dites « intelligentes ». Aucune activité humaine ou presque ne semble échapper à la mainmise algorithmique et à la volonté de contrôle sans limite qu’elle traduit. Ce constat sur l’emprise des technologies algorithmiques sur nos vies n’est pas nouveau, mais nous avons souhaité le transmuer en enquête en consacrant un numéro du Cygne noir à l’exploration des liens entre sémiotique et procédés algorithmiques. Relevant tantôt de la sémiotique théorique, tantôt de la sémiotique appliquée, les textes ici rassemblés travaillent à leur façon ces rapports. Ce dossier témoigne de la manière dont la sémiotique continue d’étonner par sa capacité de renouvellement conceptuel, par sa force de saisie d’objets toujours nouveaux et par sa disposition épistémologique à se « suturer » à de nombreux cadres théoriques. Il réaffirme en dernier lieu à quel point la sémiotique peut tenir un rôle éminemment critique et démystifiant, à contre-pied de la technolâtrie dominant l’espace social, dans un contexte marqué par une numérisation toujours plus croissante des activités humaines et sociales.

Actualités