Présentation

Issu du programme de doctorat en sémiologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), le Cygne noir a pour mission de fournir aux recherches développant une pratique sémiotique un espace de publication exploratoire et scientifique. Du foyer rayonnant montréalais, la revue cherche à rallier la communauté sémiotique internationale afin d’offrir à son lectorat des articles provenant d’horizons multiples. Le Cygne noir a été fondé dans un esprit d’ouverture, tant par rapport aux objets traités qu’à la forme que peuvent prendre les différentes contributions. Les chercheuses et chercheurs, jeunes et étali·e·s, sont ainsi convié·e·s à contribuer.

Dernier numéro paru

no 6 | 2018 : En dialogue avec l’histoire

Argument 

En liant la sémiotique à l’histoire, le thème de ce dossier évoque d’abord les échanges existant entre les pratiques historiographiques et la sémiotique, mais également les diverses histoires possibles du développement de la pensée sur le signe. Dans son élaboration, nous sommes parti·e·s de l’idée que la science des signes et des processus de signification ne devait pas échapper à la logique qui veut que chaque discipline prenne en charge l’écriture de sa propre histoire. Il nous restait à vérifier si elle était mieux placée que les autres pour valoriser, au cœur de sa pratique historiographique, une réflexivité accrue à l’égard de l’axiome qui veut que l’histoire soit sujette à l’interprétation. Nous laissons le soin à notre lectorat d’en juger à partir des contributions rassemblées ici. 

 

Actualités